Les impacts environnementaux et sociaux-économiques de l’utilisation du glyphosate en agriculture

L’utilisation du glyphosate en agriculture est dédiée aux agricultures répondant aux exigences environnementales et sociaux économiques. Le glyphosate désigne un produit désherbant total et systématique conçu pour éliminer les herbes nuisibes. Avant l’année 2000, il a été utilisé  avec succès, mais en privé par l’entreprise Monsanto. Le glyphosate est devenu un produit breveté, commercialisable, est fabriqué par diverses entreprises phytosanitaires. En France, en l’année 2017, son utilisation a été admise à l’usage strictement agricole.

Impacts environnementaux de l’utilisation du glyphosate en agriculture

Les produits de désherbage à base de glyphosate interviennent efficacement contre les plantes et les insectes nuisibles à l’agriculture. Ils empêchent la production d’une enzyme spécifique à la plante sur la feuille. Cette enzyme se situe forcement dans les plantes, et c’est la raison pour laquelle le glyphosate est si peu toxique pour les animaux et les humains. Ceux-ci sont également de nature non sélective et se dispersent systématiquement dans la plante une fois qu’ils ont imprégné ses cuticules. Toutefois, ces produits sont régulièrement très solubles dans l’eau, ils n’introduisent pas les cuticules cireuses. Une fois dans la plante, le glyphosate agit en excluant une enzyme pouvant synthétiser les amino-acides indispensables. Ils sont également très favorables pour les  agricultures pour conservation à petite-moyenne-grande échelle,afin de désherber sans retourner le sol. Enfin, ne pas travailler le sol et laisser les résidus de la culture antérieure à la terre  réduit considérablement les effets secondaires du glyphosate.

Objectif de l’utilisation du glyphosate en agriculture

Certains pensent que l’utilisation du glyphosate en agriculture nuit à l’équilibre de l’écosystème,  à l’environnement, a la biodiversité, à la nature, à la santé, au côté social et économique et favorise la pollution. Il est pourtant conçu pour répondre  à ces exigences et donner des résultats qualitatifs et quantitatifs aux produits agricoles. Il peut donner lieu à des produits alimentaires bio, de meilleurs rendements. Pour ce faire, il est interdit à l’usage prive pour éviter les risques de maladies. Idem pour les agriculteurs, dans la mesure où ces derniers se conforment aux exigences légales et à son mode d’emploi via l’étiquette du produit. En 2017, la Commission européenne confirme la prolongation de l’utilisation dudit produit pour un délai supplémentaire de 5 ans.

Impacts sociaux-économiques de l’utilisation du glyphosate en agriculture

L’utilisation du glyphosate en agriculture peut également impacter grandement sur le plan social et économique. Mais comment ? Ou par quel moyen ? Tout d’abord, c’est devenu une source d’emploi très raisonnable. Ensuite, la réduction de l’emploi agricole occasionnée par l’utilisation du glyphosate est très peu fréquemment ressentie en Europe. Par contre, son utilisation promet une augmentation des rendements et/ou productivité pour les produits agricoles tels la plantation de mais, de soja, du blé, et autres. Ce qui est très économique pour les agriculteurs étant donné que les temps de travaux par ha peuvent diminuer de moitié. Enfin, l’utilisation du glyphosate en agriculture a un impact socio-économique dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, pour la concurrenceen termes de production agricole.

Le cofarming, une part importante de l’avenir de l’agriculture
Pourquoi le numérique offre-t-il une nouvelle manière d’accéder au conseil agricole ?