Feux et signalisation : qu’est ce qui est obligatoire pour le tracteur ?

Désormais, nombreux conducteurs d’engins agricoles utilisent les routes secondaires pour leur activité. Pour que les autres usagers puissent circuler en toute sécurité, certaines règles s’imposent. Il s’agit notamment de règles en matière d’éclairage et de signalisation. Ce guide vous informe davantage.

Les dispositifs de signalisations

Sur la route, les feux et signalisations sur un tracteur doivent être conformes au Code de la route. Pour que votre tracteur puisse se déplacer sur la voie publique, vous devez respecter les règles relatives à la signalisation des engins d’exploitation. Cette partie décrit toute la signalétique telle que les panneaux et catadioptre que vous devez utiliser lors de votre conduite. Tout d’abord, votre véhicule agricole doit être muni d’une signalisation à bandes rouges et blanches. Celles-ci ne doivent pas dépasser une longueur de 42 cm et une largeur de 42 cm pour un carré, et 28 x 56 cm ou 14 x 80 cm pour un rectangle. Ensuite, votre véhicule agricole doit être également pourvu d’un panneau marqué « Transport exceptionnel ». Cette plaque doit être visible par les autres chauffeurs passant devant ou derrière la machine. Et enfin, il doit être doté des catadioptres orange pour le signal latéral.

Signalisation d’un tracteur avec une machine portée

Pour un tracteur avec une machine portée, diverses règles de signalisation sont également à suivre. À l’avant, vous devez prévoir un gyrophare visible de loin. Celui-ci est nécessaire quand les feux de croisement sont entièrement ou partiellement cachés. Lorsque l’outil porté dépasse la limite de 1 m à l’avant, vous devez mettre quatre panneaux à bandes. Deux catadioptres rouges à l’arrière et deux blanches à l’avant du véhicule. À l’arrière, vérifiez si votre tracteur dispose deux clignotants pour bien sécuriser le déplacement. Veillez également à l’équiper de deux feux rouges de position, de deux catadioptres rouges et d’une plaque d’exploitation éclairée. Si ces éléments cachent tous les équipements essentiels du tracteur, déplacez-les à l’arrière de la machine portée. Sur les côtés, votre véhicule agricole doit être pourvu au minimum d’un gyrophare ou feu jaune-orange. Ces feux de croisement complémentaires vont vous permettre d’être vu par d’autres passagers.

Signalisation d’un tracteur avec une remorque

Pour le déplacement d’un tracteur avec une remorque, il doit être équipé d’un système d’éclairage et de signalisation lumineuse. Le feu l’indication de la vitesse maximale ainsi que les éclairages standards et les feux arrière sont obligatoires. L’utilisation des feux-stops, de la plaque d’immatriculation et des clignoteurs est aussi exigée. Pour s’assurer d’avoir une meilleure visibilité, votre engin doit être également muni d’un feu latéral. Ces signalisations latérales sont indispensables lorsque les feux arrière se placent à 40 cm du bord extérieur. Ces différents dispositifs d’éclairage sont un gage de sécurité durant les circulations sur la route surtout durant la nuit.

Qu’est-ce que la VGP des engins de levage et de manutention agricoles ?
Mutualiser le matériel agricole : les avantages